COMMENT CHOISIR SON GRANOLA EN SUPERMARCHÉ ?

Au supermarché, à la maison au bureau ou à la cantine, pour comparer le tout c’est de regarder la liste d’ingrédients ! Siga décrypte pour vous les produits de nos supermarchés. Un seul objectif : vous aider à choisir vous-même les produits les plus sains et les moins transformés.

AUJOURD’HUI, ON VOUS PARLE DES GRANOLAS

Le granola est une recette d’origine américaine qui a conquis sa place comme la star d’un petit-déjeuner sain et gourmand. Mélangé à du fromage blanc ou yaourt et associé à la des fruits frais, vous avez un vrai repas, riche de vertus nourrissantes et naturelles. 

Pourtant, il faut bien regarder sa composition décrite sur le packaging. Car la plupart des granolas trouvés dans le commerce ne sont pas de vrais aliments. Autrement dit, les granolas ne sont pas tous aliments sains, ils peuvent contenir autant de sirop de glucose, d’huile de palme raffinée et d’autres marqueurs d’ultra-transformation que des céréales pour petit-déjeuner commercialisées pour les enfants.

UN PEU D’HISTOIRE…

Dans les années 1830, Sylvester Graham, un nutritionniste et réformateur du régime alimentaire aux États-Unis, a développé un système de vie sain qui évitait les boissons fortement alcoolisées et les aliments trop transformés, non épicés et peu gras. Le pilier de sa recommandation diététique était le pain fait maison. On le réalisait alors avec une farine de blé entier appelée farine de Graham.

Envoyé en 1863 au Dr James C. Jackson, qui croyait également que l’alimentation saine et équilibrée joue un rôle fondamental pour améliorer la santé, la farine Graham a été utilisée pour développer un mélange bénéfique pour la santé ce qu’il appelait de «Granula» (à base de farine de blé cuit au four jusqu’à ce qu’il soit sèche complètement et puis brisé en  petits morceaux).

En raison de son accent végétarien et de grains entiers, le Dr John H. Kellogg a donc expérimenté les aliments à base de farine de Graham et s’est mis à créer un autre mélange de petit-déjeuner composé de grains entiers, cuits au four et moulus appelé également de «Granula». Mais poursuivi par le Dr Jackson, il a alors renommé son mélange à «GranOla» !

D’ailleurs, ce n’était pas la recette magique pour le succès de Kellogg.  Effectivement, le goût de son granola n’était pas du tout appétissant et donc très peu apprécié par les consommateurs. 

Finalement, ce mélange de céréales nommé «Granola» a été relancé dans les années 1960 par le mouvement hippie avec l’ajout des fruits séchés, à coque et des graines pour en faire un produit a priori bon pour la santé et la nature.

Le granola a été créé par des professionnels de la santé. C’est tout naturellement que le produit a reçu une réputation très positive, notamment pour son potentiel santé. Malheureusement, cette recette est de plus en plus populaire et répliquée. 

À la fois par l’industrie et à la maison, une grande variété de granolas ultra-transformés est facilement produite. On utilise alors une multiplicité d’ingrédients ultra-transformés afin d’obtenir un produit agréable au goût et de texture croustillante, la particularité d’un bon granola.

QUELQUES NOTIONS CLÉS POUR COMPRENDRE NOTRE DÉCRYPTAGE

MARQUEUR D’ULTRA-TRANSFORMATION (MUT) :

Il s’agit d’un ingrédient purifié et/ou dénaturé qui a perdu ses bénéfices santé à cause de son niveau de transformation excessif. Tout aliment contenant au moins un marqueur d’ultra-transformation est considéré par Siga comme ultra-transformé.

VRAI :

Cette notion fait référence à la règle des 3V du docteur Anthony Fardet (Végétal, Vrai, Varié). Les VRAIS aliments sont ceux qui ne contiennent pas d’ingrédients marqueurs d’ultra-transformations (MUT).

MÉDAILLES SIGA :

Pour mettre en avant les recettes les plus simples et les moins transformées de chaque catégorie de produits, Siga attribue des médailles d’or et d’argent. Vous retrouverez ces médailles tout au long de notre décryptage pour vous montrer des produits que nous recommandons.

QU’EST-CE QU’UN “VRAI” GRANOLA  ?

Un granola “vrai” est simple et peu transformé. Pour le composer, nous ne partons que de vrais aliments : des céréales complètes, des graines, des fruits séchés et à coque, et parfois, des graisses et du sucre peu transformés. 

les ingrédients d'un vrai granola

  • Céréales complètes :  des flocons d’avoine, de blé complet, de l’orge, de seigle, de l’épeautre, de sarrasin.
  • Graines : de lin brun ou doré, de chia, de courge, de tournesol, de pavot, de chanvre. 
  • Fruits séchés non sulfités : des raisins secs, des fruits rouges séchés, des petits morceaux de pommes et d’abricot séchés (si enrobés avec huile, faire attention à la nature de l’huile).
  • Fruits à coque : des noix de pécan, des amandes, des noix, des noisettes, des cacahuètes, des pistaches, des noix de cajou.
  • Huiles peu transformées : des huiles désodorisées comme  de tournesol, vierges, vierge extra, première pression à froid d’olive, de sésame, de tournesol, de lin, de noix, de noisettes, etc.
  • Sucre naturel : de canne, de betterave, du miel, du sirop d’érable ou encore du sirop d’agave cru.

IL A ÉGALEMENT DE DÉLICIEUSES RECETTES SALÉES OU EXOTIQUES POUR MANGER VRAI ET VARIÉ !

Voici quelques aliments à ajouter pour un Granola :

  • SALÉ : du sésame, du romarin, de l’ail, du cumin, du parmesan, de la fleur de sel, etc.
  • EXOTIQUE : baie d’açai et cranberries séchées, ananas, mangues séchées, noix de macadamia, noix du Brésil, noix de coco, zestes de citron vert, etc.

LES COUPS DE COEUR DE SIGA EN SUPERMARCHÉ

ATTENTION ! IL FAUT RESTER VIGILANTS AUX MUTS FRÉQUEMMENT AJOUTÉS…

  • Graisses raffinées : Elles sont souvent incluses pour aider à lier les ingrédients, ajouter du goût et faciliter le processus de torréfaction. Des exemples : les huiles et matières grasses végétales, telles que l’huile de palme, l’huile de colza, l’huile de tournesol. 
  • Sirop de glucose : À la saveur assez prononcée et sucrée, le sirop est un ingrédient ayant subi un processus excessif à l’instar de l’hydrolyse de l’amidon de maïs ou de fécule de pomme de terre qui est utilisé à plusieurs titres. Il est un bon texturant collant pour former les petits morceaux croustillants, il permet de conserver l’aliment. Il empêche le sucre qui se trouve dans la préparation de cristalliser. De plus, il est bon pour vos papilles gustatives (mais mauvais pour votre santé).
  • Extraits & Arômes naturels : Ceux-ci, qu’ils soient naturels ou artificiels, sont composés d’ingrédients qui ont subi des processus de transformation. Normalement on les introduit aux granolas afin d’optimiser la saveur et l’odeur du mélange. Ils attirent alors l’attention du consommateur.
  • Extrait de malt orge : Cet extrait est considéré un MUT en fonction de son procédé d’obtention. Souvent ajouté pour améliorer les propriétés organoleptiques du produit fini grâce à sa fonction d’édulcorant.
  • (E322) – Lécithines : Elle sont présentes souvent dans les granolas avec des copeaux ou pépites de chocolat. Elles permettent de mélanger le beurre de cacao et le sucre et de stabiliser la partie grasse et la partie sucrée.

… ET AUX PROCÉDÉS UTILISÉS !

Les techniques employées dans la fabrication d’un granola ne sont pas pénalisantes en matière d’ultra-transformation, notamment le séchage doux (à l’air chaud et sec) ou la cuisson au four doux (entre 110-150 C). Parce qu’on vous parle d’un mélange de flocons de céréales entiers (uniquement !).

Par contre, il est recommandé de vérifier la présence de céréales obtenues par des méthodes d’extrusion ou de soufflage. En effet, ces procédés de transformation sur les céréales entières peuvent affecter la digestibilité de l’amidon et la réponse glycémique. 

Soit résultat d’une Cuisson-Extrusion soit d’une Cuisson-Soufflage, les deux rendent l’amidon du mélange des céréales hautement digestible, ce qui le transforme en une source de sucres rapides. L’effet matrice est perdu par la déstructuration importante de la matrice alimentaire, et son potentiel satiétogène est finalement assez bas !

SYNTHÈSE DES TYPES D’INGRÉDIENTS PRÉSENTS DANS UN GRANOLA ET DE LEURS FORMES PLUS OU MOINS TRANSFORMÉES

les différences entre un granola ultra-transformé et un vrai granola

En plus, on vous donne ici une recette d’un Vrai granola fait maison à partir d’ingrédients non ou peu transformés et que vous pouvez bien sûr adapter selon votre goût et créativité !

L’IMPORTANT À RETENIR (Pour bien intégrer du granola dans un régime préventif et moins transformé)

  • Bien qu’il soit considéré comme un aliment sain et nourrissant pour commencer la journée, le granola peut avoir beaucoup de sucre ajouté dans sa composition et qui est souvent caché sous forme de sirop de glucose, dextrose, fructose (les sucres transformés). 
  • Cela se produit également avec les huiles transformées ajoutées (pour donner de la texture, de la couleur et de la saveur). Vérifiez que ces ingrédients en plus des additifs soient absents de la liste d’ingrédients du produit.
  • Attention tout de même aux ingrédients d’un granola « industriel » ou « fait maison ».  Les marqueurs d’ultra-transformation peuvent être trouvés facilement dans les recettes, n’importe quel mode de fabrication. 
  • Pour un granola Vrai à faire soi-même, sain et gourmand, préférez un sucre complet non raffiné ou un miel authentique, un sirop cru et des huiles vierges, extra vierges ou désodorisées pour la cuisson du granola à basse température, puisqu’ils sont plus stables à la chaleur. 
  • Varier les céréales, les grains et les fruits à coque afin de fournir à votre organisme les apports recommandés en glucides, fibres, acides gras de bonne qualité et minéraux. 

Maintenant que vous avez toutes les informations, choisissez davantage le produit le moins transformé au supermarché sans hésiter. De plus soyez créatif et réalisez de délicieux granolas chez vous avec vos ingrédients préférés. Allez, c’est parti !

 

  • 139
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *