Début d’année scolaire : comment bien organiser la rentrée ?

Les jours précédant et suivant la rentrée scolaire sont souvent synonyme de stress, avec leur lot de choses à penser, à préparer, à organiser. Après une plus ou moins longue pause estivale, en mode farniente ou presque, la reprise est souvent rude pour tout le monde. Voyons les conseils pratiques qui permettent de la rendre plus clémente.

des enfants en début d'année scolaire

 Le petit déjeuner : prendre a minima le temps de se réveiller !

Finis les grasses matinées et les réveils paresseux, l’alarme a sonné et le temps presse, la plupart du temps. Pourtant, l’organisme a besoin d’un minimum de temps pour se mettre en route : pour y voir clair, être actif et avoir faim. L’appétit au réveil dépend de chacun, mais aussi du temps que l’on accorde à son métabolisme pour démarrer. Aussi, un petit déjeuner adapté aux besoins physiologiques est-il le meilleur allié pour passer une bonne matinée.

Il est donc judicieux de mettre le réveil ne serait-ce que 15 à 20 minutes pour tôt, quitte à rester au lit avec un peu de lumière, idéalement celle d’une lampe de luminothérapie, pour prendre ce temps essentiel au bon démarrage et à l’appétit. Pour y parvenir sans difficulté, optez pour un dîner léger avant 20h et une heure raisonnable pour aller vous coucher.

Les enfants gagnent aussi à être réveillés un peu plus tôt, en tout cas, pas à la dernière minute : la précipitation ne réussit à personne, ni les petits déjeuners avalés en chemin, à la va-vite et souvent trop sucrés. Ce mélange explosif favorise rarement une matinée sereine, joyeuse et bien concentrée. Le petit déjeuner, pour un enfant, est important : il ne pourra rien avaler avant la pause déjeuner.

Panier déjeuner : une routine rapidement acquise

Organisation de repas et courses pour cette rentrée scolaire

Celles et ceux qui préparent leur panier-repas savent combien il est requis d’être un minimum organisé pour tenir dans la durée et combien la pratique n’est finalement pas insurmontable. Pour les autres qui ont décidé de s’y mettre, ne vous découragez pas, le rodage ne dure que quelques jours. Il y a l’option batch cooking, qui consiste à préparer tous ses repas de la semaine le week-end, ou celle de la veille au soir, en prévoyant des quantités un peu plus importantes pour le dîner et sa gamelle du lendemain midi. Gare au tout prêt tout emballé le plus souvent ultra-transformé.

Début d’année scolaire et cantine

Les enfants, eux, mangent pour la plupart à la cantine. Si celle-ci rime de plus en plus, dans plusieurs régions, avec qualité et localité, la cantine reste un moment de déplaisir pour beaucoup d’enfants, qui ne se nourrissent que de pain, de laitage ou de dessert. Le personnel encadrant invite généralement à, au moins, goûter une cuillère de chaque plat : parfois, ça fonctionne. Les parents peuvent l’encourager aussi et sensibiliser leurs enfants au gaspillage alimentaire, devenu la norme en restauration scolaire. Il peut s’avérer utile de faire un point avec eux, voire des compromis, à propos de quoi privilégier quand on n’aime rien de ce qui est proposé : par exemple, faire un effort sur les protéines, plus rassasiantes que le pain lorsqu’il est blanc.

Quant aux repas du soir, en famille, il est opportun de demander à vos enfants ce qu’ils ont mangé le midi, ou consulter les menus de la cantine pour les plus petits. Ainsi, vous pourrez veiller à équilibrer leur alimentation et éviter qu’ils ne mangent, coup sur coup, la même chose.

Le goûter des enfants : cette rentrée, pensez à leur santé et à l’environnement

des fruits et du muesli : gouter des enfants pour la rentrée scolaire

Les goûters sur-emballés et souvent ultra-transformés sont certes pratiques, mais déplorables pour la santé des enfants et celle de la planète. Préférez aussi les gourdes de compote réutilisables : il en existe en silicone, aussi faciles à remplir qu’à nettoyer. Pour ce qui est de leur coût, elles reviennent très vite moins cher que les jetables.

Par expérience, une boîte à goûter réutilisable contenant un peu de fruits frais de saison, une poignée de secs (raisins, abricots, figues, bananes, etc.), quelques biscuits et un carreau ou deux de chocolat ravira vos enfants au moment du goûter. Vous pouvez la composer ensemble ou la préparer façon pochette surprise, en variant les différents éléments en fonction des saisons et des envies. Expérimentez ! Ça peut même devenir ludique et pédagogique.

En fin de journée, lorsqu’on est rincé…

Les premières semaines après la rentrée sont, la plupart du temps, éprouvantes et fatigantes, comme toute réadaptation. Qu’à cela ne tienne : soyons indulgent avec nous-même et allons-y progressivement, sans forcer.

l'Organisation de la famille

Qu’il s’agisse des courses ou de la préparation des différents repas, rien de tel qu’un peu d’organisation. Misez sur le QQOQCCP ! Quoi, qui, où, quand, comment, combien et pourquoi, un outil d’aide visant, avec efficacité, à résoudre tout problème logistique. Le tout est à remplir en colonne sur une grande page à détacher et à accrocher sur le réfrigérateur. Surtout, complétez les différents champs avec modestie, et vous serez au top pour cette rentrée scolaire.

 

  • 139
  •  
  •  
  •  
Julie Lioré

L'auteur :
Julie Lioré

Julie Lioré est docteure en anthropologie et naturopathe.

Après plusieurs années de recherches appliquées sur les comportements alimentaires des jeunes, l’approche préventive et holistique de la naturopathie est venue compléter l’expertise du point de vue du corps et de la santé.

De cette approche transversale est née L’École des Aliments, un blog de pédagogie alimentaire sur lequel sont publiés des articles autour de l’interdépendance entre aliment, corps, santé et environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *