Siga dans Enquête de Santé le 5 Avril 2022

Siga a pu témoigner et participer à l’élaboration du documentaire « Enquête de Santé », diffusé sur France 5, le 5 avril 2022, disponible en entier ici.

L’occasion pour Sylvie Davidou, Directrice Scientifique de Siga, d’analyser avec son équipe la composition de plusieurs aliments. Ils comprenent différents Marqueurs d’ultra-transformation dont des additifs. On analyse notamment une pizza au salami vendue en supermarché, ainsi qu’un cola édulcoré et un yaourt gélifié (de 23:27 à 28:52).

Caramels composés, aspartame, acide phosphorique, acésulfame, carraghénanes… Quels sont leurs effets sur notre santé ?

Les avis scientifiques sur les additifs cités sont tirés des avis de l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) :

  • des risques d’apparition de lymphomes
  • des liens entre consommation d’acide phosphorique et maladies cardio-vasculaires, allant jusqu’à la mortalité
  • des colites, des tumeurs et des inflammations de l’intestin et des muqueuses pour les carraghénanes

Sylvie Davidou directrice scientifique de siga analyse une pizza

Une intervention de Siga complète aussi la notion abordée de DJA (Dose Journalière Admissible) pour Enquête de Santé

« Si vous avez un additif et que vous le donner à différentes doses à des animaux, il arrive un moment où cette dose sera létale. A partir de cette dose, on applique alors un facteur de division, qui permet de définir la Dose Journalière Admissible. Cette DJA est la dose que l’on peut consommer tous les jours sans avoir de problèmes de santé. » explique Sylvie Davidou.

Mais attention, car on ne peut pas mesurer l’effet cocktail des additifs ! C’est pourquoi Siga suit la règle des 3V donnée par le Docteur Anthony Fardet. On propose alors de limiter son apport caloriques d’aliments ultra-transformés à maximum 15% par jour en moyenne, afin de garantir une alimentation préventive.

Siga explique la dose journaliere admissible additifs pour France 5

Siga utilise les avis des autorités compétentes

A 1:00:12 de ce reportage Enquête de Santé, le Professeur Mathilde Touvier (INSERM) répond à une question aux téléspectateurs sur les additifs qui posent question : « Tel additif est cancérigène, ou donne des lymphomes, il faut nuancer un peu. Qui pose question oui, notamment du fait d’études chez l’animal, et très peu chez l’homme pour l’instant. Mais les sonnettes d’alarmes tirées sont pour les émulsifiants, nitrites, nitrates, édulcorants, colorant caramel ».

Le Pr Touvier paraît alors contredire ses propres propos, les risques de developpement de lymphomes evoqué par Siga étant pour les Acésulfames, un des édulcorant qualifié par la même personne de « qui pose question ». L’EFSA les place alors en additif à risque. Siga a donné ces diagnostics sur les mêmes bases de connaissances que le Pr Touvier.

La méthodologie Siga est bien scientifique avant tout

De plus, à 1:04:10, le Pr Raphael Haumont affirme « Il ne faut pas dire, tout est chimique, tout est dangereux. La chimie n’est pas un danger en soi, au contraire. Il ne faut pas mettre tous les additifs sur la même catégorie, même si ca porte le nom de E… E veut dire Europe. Par exemple, l’acide citrique, c’est du jus de citron. C’est un antioxydant naturel… Derrière une appli, on ne sait pas si c’est toujours scientifique ! On a vu une dame tout à l’heure [référence au Dr Sylvie Davidou, Directrice Scientifique de Siga] citrate-machin c’est Siga 7. Ca veut dire qu’on met sur le même plan de l’acide citrique et des sels nitrités, et je pense aussi qu’il ne faut pas tomber dans cet écueil. »

L’acide citrique, utilisé seul dans un aliment n’est ni considéré comme un marqueur d’ultra-transformation pénalisant par Siga, ni comme additif à risque, en se basant sur les étude EFSA. Un acide citrique seul ne fera jamais classer un aliment en Siga 7. Cependant, les nitrites sont des additifs à risques amenant les aliments les contenant en ultra-transformés.

En outre, Siga rappelle que l’acide citrique n’est pas exactement la même chose qu’un jus de citron, qui le contient naturellement avec d’autre composés, notamment de la famille des terpènes.

l'appli scientifique Siga sur enquête de Santé sur France 5

Siga reste bien une méthodologie scientifique, publiée 4 fois dans des journaux scientifiques, revus par des pairs.

Si vous ne les avez pas encore lues, voici les articles scientifiques publiés par Siga entre 2020 et 2022 :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *